Blog

IMG 0185

J’veux pas qu’on m’apprend à écrir (parte ouane)

Les scénaristes, c’est un peu comme les sept nains ou les mioches au cp. Il y a les pénibles (nan j’veux pas m’assoir à côté de toi tu vas m’piquer mes granolas), les grincheux (m’en fous j’aime pas l’école c’est bidon) , les tout sages (moi m’dame), les souriants heureux de la vie (oué c’est lundi), les prétentieux (mon papa il est avocat / moi j’ai travaillé avec duchmol et en plus je connais muche donc toi t’es qu’une merde, sit down ta gueule).

Bref une chouette famille qu’elle est vivante.

Mais il y a moment où tous sont capables d’en venir aux mains, sortir les dents, un moment où chacun a LE seul point de vue raisonnable. M’ames messieurs, ce sujet c’est la dramaturgie/les gourous/comment qu’on fait euh ce qu’on fait tous mais pas pareil ou alors si peut être.

Alors là vous en avez de la ligne maginot, de la tranchée profonde, du clocher qu’il est plus beau que le tien (connard).
Le genre de sujet où on est sûr de pas revenir brecouilles, parce que bon, il y a le mauvais scénariste et le bon scénariste. (tiens google prends toi ça dans la traduction je me marre)

Donc, c’est lundi, rubrique quick and easy, petit digest résumé des programmes idéologiques les plus répandus sur le sujet :

  1. Si quelqu’un est assez con pour t’acheter tes salades, pourquoi tu t’emmerdes avec ces questions à la mords moi le noeud dramatique ? Tu ponds, tu vends, tu fermes ta gueule et laisse les vaches mâchouiller. Avantages : pragmatisme, un sens incontestable de la réalité. Inconvénients : euh tous.
  2. COMMEEEENNNT ? Tu n’as pas fait les séminaire du Dr Scriptus ? Il est géniaaaal, affolant. Concept à tomber. Imparable. Comment faire THE blockbuster en 258 étapes ga-ran-ties.
    Bon première question qui vient à l’esprit. S’il est si fort, pourquoi il en fait pas lui des scripts à oscar. I se ferait des millions de dollars depuis son jacuzzi au lieu de quelques centaines de milliers en courant partout. Alors là, bien sûr, on doit attaquer les sous-écoles.Petita  Coté récré : ouais mais jacquet joueur euh, et jacquet coach pan, tu vois l’idée ? Oui bien sûr qu’on la voit l’idée. On peut guider à, sans savoir faire. Si on jette Philippe Lucas à l’eau il ira pas plus vite que Manaudou mais si on jette Laure à l’eau sans Lucas, elle ira peut être moins vite qu’avec. C’est sûr.

    (euh tu suis pas ??? t’as pensé aux oméga 3 ? t’es pas un peu à court d’acerola du bulbe ces temps ci?)

    Petibé Coté préau : si tu commences à écouter ceux qui font pas pour savoir comment faire, c’est fou-tu. Bilan des courses, seuls ceux qui font connaissent le job et peuvent conseiller. Inconvénient : euh faut voir ce qu’ils font aussi…

  3. Plus revêches mais une caractérisation immédiatement reconnaissable : les mao de la méthodo. L’écriture mon pote c’est comme ça, d’ailleurs les camarades sont d’accord et c’est la position du parti. T’as des envies d’hérésies ? (gros yeux menaçants) Prends ta pelle et ton seau et déguerpis petit scarabée.
  4. Ceux qui écoutent Hendrix un verre à la main (non deux, non fais péter la bouteille, comment l’épicerie est pas ouverte à 4h du mat’ ? ) : un scénario c’est la plongée dans les secrets de l’esprit. D’ailleurs Sri Escroka l’a dit : Who knows what about the cosmic mysteries (suivi de « t’en veux ? »)
    edit : m’est arrivé de farfouiller du côté de cette catégorie mais bon chut quoi, peace.
  5. Les humblo réalistes : oué tout ça c’est compliqué, faut connaître un peu pis bon tu fais ta sauce, chacun fait sa sauce man, live and let write. De toute façon, on ne nous dit pas tout, on ne peut pas tout démêler, c’est sans fin. Sous-variantes : nous on n’est des petits, c’est pas L.A. ici, c’est Meudon, mais bon on s’fait du blé quand même. Sous-sous-variantes : PUTAIN mais où j’ai foutu mon xanax ????

Bref c’est clivant comme sujet, mais d’un clivant clivé entre ceux qui clivent et ceux qui savent que ça pourrait cliver et donc restent concentré sur leur pondaison journalière. Z’on pas tort.

Alors vous me direz, moi, c’est quoi mon idée, à part faire mon petit malin du lundi ?
Bien vu. Là dans l’immédiat je vais me faire un cahoua si tu veux tout savoir.

Mais en cas reviens demain. Si t’es sage je vais un peu récurer là dessus cette semaine.

PS : je sais c’est un peu facile, c’est bien pour ça que je le fais.

PS 2 : après des mois d’écriture ma maison est en boxon, et ma chérie ne va pas tout se taper toute seule, tu le comprends ça ? (n’insiste pas, j’ai essayé mais y’a pas, faut qu’j’y vais) Moralité là je vais vraiment récurer.

PS3 bon prends ta manette alors

PS4 si tu fidélises dans le lectorat tu n’a pas été sans remarquer la multitonalité à géométrie variable des posts de ce blog. Faut pas se voiler la face, c’est aussi pour te montrer que je peux tout écrire (ou quasi), j’ai la plume protéiforme. (et le melon moins gros que t’es en train de le penser je te ferais savoir)

Pour les contacts en forme de promesses de gros chèque, il ou elle clique sur contact, et surtout il ou elle n’hésite pas (because Noël arrive à fond les rênes et pour gâter ma chérie, faut que je vends beaucoup si tu vois ce que je veux dire)

PS5 oui j’adore Solo et Le Bolloch’ (et Kaufmann aussi)

PS6 toi t’adores Omeyer, tu veux me connaître, pour de vrai en chair et en plume ? Dans mes bras !

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Stories beyond frontiers. Les histoires font la loi.