Blog

Clouer

Daïquiri

I don’t know why you say goodbye I say hello hello hello

Oui, hello après une courte disparition due à des heures et des heures et des heures passées à peaufiner mon dossier pour le Moulin d’Andé. Chose faite au prix de peu de sommeil, pas mal de stress, l’important étant que j’ai rendu dans les temps un dossier qui me ressemble, avec une chouette histoire que je meurs d’envie de développer dans le cadre enchanteur et légendaire du Moulin.

Et donc je reviens vers vous, cette fois avec un texte de chanson de 2004.

Vous ne l’avez pas entendue à la radio ? Sait on jamais, l’avenir sourit toujours plus que le passé.
Or donc, vous êtes une chanteuse, amie d’une chanteuse, cousine d’une chanteuse, manager d’une chanteuse, cette chanson est disponible. Et la musique aussi, j’ai.

Je dis chanteuse car c’est écrit pour une femme, j’ai mis ma peau de chanteuse et j’ai taquiné la plume. C’est ça un auteur.
Si tu es un phacochère célèbre au top 50, tu m’appelles, je te ferai un texte à toi aussi, no problemo.
Et si tu es un phacochère pas célèbre et sans ami, tu m’appelles quand même, je te filerai un coup de poésie en travers du bulbe pour te requinquer la machine à sourire.


Je t’ai plu au bar

à la tienne

un daïquiri

puis un homard

et j’ai eu envie

c’est pas d’veine

d’un petit guili

au plumard


On a vu les plages

marocaines

fait des safaris

jusqu’à Zanzibar

Tu m’as récité

des poèmes

de l’amour

donné le nectar


C’est la vie par étincelles

La nuit plein ciel en porte jarretelles

après faut suivre ta météo

y’a des jours j’mets des bas


Tu m’as dit sois mienne

Qu’à cela n’tienne

j’ai quitté mon nid

j’ai dit oui

Tu m’as fait des scènes

de boulevard

jusqu’à en dev’nir

furibard


Tu m’as fait mener

une vie d’chienne

avant  de me  jeter

ton dernier regard

j’ai ramené ma peine

à la gare

ruminé ma haine

fin d’l’histoire


C’est la vie et c’est comme ça

Le nirvana puis l’avanie

Y’a des salauds et des salis

Je retourne chez moi


J’ai pleuré sur place

à l’ancienne

et devant ma glace

j’ai juré

d’effacer ta  trace

d’oublier mes chaines

que plus rien n’me retienne

d’exister


le prochain qui passe

j’ai compris

je veux pas qu’il m’casse

lui aussi

j’attendrai pas qu’vienne

le coup de grâce

et avant qu’il m’aime

j’serai déjà partie


C’est la vie et c’est comme ça

un jour Saba reine des souris,

un jour Lassie, tu agis comme si

tu étais fait comme un rat.


 

Be Sociable, Share!

1 Comment

  1. sab05-16-2010

    j’adoreuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!

Leave a Reply

Stories beyond frontiers. Les histoires font la loi.